Accueil Floss Manuals francophone

Ardour

Installer Ardour et JACK sur Ubuntu

Nom du logiciel : Ardour
Page internet : http://ardour.org/
Version du logiciel utilisé pour cette installation : 2.8.4
Système d'exploitation utilisé pour cette installation : Ubuntu 9.10
Exigences Système Minimum : processeur 400-MHz (équivalent Pentium), 512 MB RAM, disque dur 7200 RPM.

Cette section décrit l'installation d'Ardour et de JACK sur Ubuntu, en utilisant le Centre de Logiciel Ubuntu (NdT : Ubuntu Software Center) et le  Gestionnaire de paquets Synaptic (NdT : Synaptic Package Manager).

Centre des Logiciels Ubuntu

Entrez dans votre environnement de bureau. Cliquez sur Applications > Centre de Logiciel Ubuntu.

ubuntu_9.10_01_application_menu_en

Lorsque le Centre de Logiciel Ubuntu est ouvert, cherchez 'ardour'.

software_center_en

Cliquer sur la flèche située à droite. Le Centre de Logiciel Ubuntu affiche des informations supplémentaires à propos d'Ardour. Déroulez (NdT : Scroll) vers le bas de la fenêtre et cliquez sur Installer.

ubuntu_software_center_ardour_en

Attendez la fin du processus. Entrez votre mot de passe si nécessaire.

Répétez les pas du dessus pour les greffons (plugins) LADSPA, les greffons LV2 (Calf-plugins), Jamin et QjackCtl (pour ceci, cherchez 'ladspa-plugin', 'calf-plugins', 'jamin' et 'qjackctl' dans le Centre de Logiciel Ubuntu, et cliquez sur Installer). Si vous ne voyez pas le bouton Installer, mais, à la place,  le bouton Enlevez, c'est que le logiciel est déjà installé sur votre ordinateur. 

Si le Centre de Logiciel Ubuntu ne peut pas trouver Ardour, les greffons LADSPA, Calf-plugins, Jamin, ou QjackCtl, cliquez sur Éditer > Sources de Logiciel (Edit > Software Sources). Vous devrez peut-être renseigner votre mot-de-passe. Soyez certains d'avoir sélectionné les quatre premières boites, comme montré ci-dessous :

ubuntu_software_sources_en

Fermez la fenêtre, ré-ouvrez le Centre de Logiciel Ubuntu, et ré-essayez la procédure d'installation décrite au-dessus.

Arrivé là, QjackCtl, Ardour, les greffons LADSPA, Calf-plugins et Jamin doivent être installé sur votre machine. Vous devriez pouvoir trouver ces trois programmes (NdR : QJackCtl, Ardour et Jamin) dans le menu Applications > Son et Vidéo. Vous devrez toujours ouvrir et lancer Jack Control avant de lancer Ardour.

Gestionnaire de Paquets Synaptic

Ouvrir le Gestionnaire de paquets Synaptic (Système > Administration > Gestionnaire de Paquets Synaptic). Entrez 'ardour' dans la boîte de recherche dans le coin en haut à droite de la fenêtre et cliquez sur 'Rechercher'.

searchbox_en

Cliquez-droit sur l'entrée du paquet Ardour dans les résultats, et sélectionnez 'Sélectionner pour installation'.

select_ardour_package_en

Installer QJackCtl, les greffons LADSPA, les greffons LV2 et Jamin

Installer le paquet Ardour installe automatiquement le paquet du serveur Jack (jackd, NdT : comme "jack daemon"). Vous devriez également installer le paquet QJackCtl, qui fourni une interface graphique d'utilisation et de contrôle du serveur Jack, et également les paquets des greffons LADSPA et des greffons LV2 qui fournissent une collection de Greffons (NdT : Plugins) audio qui peuvent être utilisés dans Ardour.

Pour installer QJackCtl, ouvrez le Gestionnaire de Paquet Synaptic, entrez 'qjackctl' dans la boîte de recherche et appuyer sur Entrer. À part si vous avez ajouté des sources de logiciel vraiment exotiques, une proposition unique apparait. En cliquant-droit dessus, vous pouvez la sélectionner pour installation. Faites la même chose pour Jamin, les Greffons LADSPA et les Calf-plugins (greffons LV2) en entrant 'jamin', 'ladspa-plugin' et 'calf-plugins' dans la boîte de recherche et en les sélectionnant pour installation.

Répétez les pas ci-dessus pour chaque logiciel additionnel que vous voulez installer, puis cliquez sur le bouton Appliquer. Quand la procédure d'installation est terminée, QjackCtl, Ardour, LADSPA Plugin, Calf-plugins et Jamin sont installés sur votre machine.

Si vous avez un problème d'installation avec le Gestionnaire de Paquet Synaptic, ou si vous voulez en apprendre plus à propos de l'installation des logiciels avec le Gestionnaire de Paquet Synaptic sur Ubuntu, lisez la section ci-dessous.

Gestionnaire de Paquets Synaptic

Le Gestionnaire de Paquet Synaptic (GPS) peut être utilisé pour davantage de chose que l'installation simple d'un logiciel. Il peut également mettre à jour entièrement votre système d'exploitation, et gérer tous les logiciels installés sur votre ordinateur. Pourtant, la plupart des gens n'utilisent GPS que pour installer un nouveau logiciel. Avant de vous embarquer dans ce processus, il y a plusieurs concepts auxquels vous devez être familier. Ce n'est pas crucial que vous les compreniez parfaitement, lisez simplement les explications et renseignez-vous au fur et à mesure de votre utilisation. L'idée derrière ceci est que le GPS devienne plus clair au fil du temps.

Qu'est-ce qu'un dépôt ? (repository)

GPS peut automatiser l'installation d'un logiciel sur votre ordinateur car il est en lien direct avec un ou plusieurs dépôts en ligne de logiciels. Ces dépôts sont de vastes archives de programmes qui ont été pré-configurés pour l'installation sur votre système d'exploitation. Quand votre ordinateur est en ligne (NdT : connecté à l'internet), GPS peut se connecter à ces archives, regarder quels logiciels sont disponibles pour l'installation et vous présenter une liste de logiciels installables. Tout ce que vous avez à faire est de sélectionner le programme que vous voulez dans la liste. Ainsi, GPS téléchargera le logiciel depuis le dépôt et prendra en charge le processus d'installation.

Donc maintenant, vous comprenez que GPS est un gestionnaire de dépôt : il gère à quels dépôts vous voulez accéder (ils sont nombreux), et quels programmes télécharger et installer depuis ces dépôts.

GPS vous permet de choisir à quels dépôts accéder au travers de sa configuration. Les dépôts de base utilisés par Ubuntu peuvent être étendus à travers la configuration de GPS et vous pourrez donc accéder à une plus large gamme de programmes. Ubuntu nomme chacun de dépôts par un nom simple. Ce sont : Main, Universe, Multiverse, Restricted. Par défaut, Ubuntu utilise seulement le dépôt en ligne Main. Si vous voulez accéder aux autres dépôts, vous devez le faire en modifiant la configuration des dépôts de GPS.

Qu'est-ce qu'un paquet ?

Quand GPS télécharge un programme pour installation, c'est dans une forme connue sous le nom de 'paquet'. Ceci signifie que c'est une archive compressée du programme pré-configuré, de ce fait, il peut s'installer facilement sur votre ordinateur. Si le paquet a été bien configuré (et l'équipe du projet Ubuntu passe beaucoup de temps à s'assurer que c'est bien le cas),  alors beaucoup des migraines dues à l'installation d'un logiciel s'envoleront — c'est un aspirine pour l'installation de logiciel. Un des plus gros soucis avec l'installation d'un logiciel sur n'importe quelle déclinaison de Linux (Ubuntu est l'une des nombreuses déclinaisons Linux), est la gestion des dépendances. Les Dépendances sont les autres paquets exigés par un paquet particulier. Si, par exemple, je veux installer un éditeur audio, cet éditeur audio peut utiliser d'autres programmes pour réaliser son boulot.

GPS garde l'art (souvent) sombre des dépendances loin de vous et le gère lui-même. Donc si vous voulez installer un programme et qu'il a des dépendances (et la liste peut être longue), vous n'aurez pas à faire ce travail vous-même. GPS sait déjà ce dont il a besoin, le trouve et l'installe en même temps que le logiciel que vous avez choisi.

Donc, GPS, tout autant qu'un gestionnaire des dépôts auxquels vous accédez, est également un gestionnaire de paquet logiciel. D'où le nom : Gestionnaire de paquet Synaptic.

apt

Il n'est pas nécessaire de connaitre 'apt' donc, si ceci doit vous troubler, alors ne lisez pas cette courte section. Si vous voulez devenir un 'geek', alors lisez-le.

Ubuntu est une déclinaison de Linux qui est dérivée d'une autre déclinaison de Linux appelée Debian. Cette famille de Linux possède en commun (parmi d'autres choses) le système de gestion de paquet/dépôt. Ubuntu et Debian utilise tous les deux le système apt pour gérer les paquets. APT est un acronyme pour Advanced Package Tool (Outil de Paquet Avancé).

GPS est actuellement un 'front end' (une interface graphique) pour contrôler 'apt'. Donc GPS est la belle interface utilisateur que vous voyez, mais le vrai travail est fait par 'apt'. Il y a d'autres moyens pour gérer 'apt', comme l'interface en ligne de commande connue sous le nom de apt-get. Dans le monde de Linux, il y a une grande variété d'utilisateurs de Linux et ils ont leurs propres méthodes pour faire les choses. De manière générale, on peut dire que la plupart des utilisateurs de Debian utilisent apt-get, et la plupart des utilisateurs d'Ubuntu préfèrent utiliser GPS.

Configurer le Gestionnaire de Paquet Synaptic

Pour installer la plupart des logiciels sur Ubuntu, vous devrez changer les préférences par défaut des dépôts de GPS, car la plupart des programmes ne sont pas contenus dans le dépôt par défaut. Pour faire cela, vous devez ouvrir le Gestionnaire de Paquet Synaptic, ce qui peut être réalisé via le menu Système. Si vous n'avez pas modifié le Bureau par défaut d'Ubuntu, alors le menu Système peut être accessible en haut à gauche de votre écran :

spm_en

Si tout est bon, votre mot de passe va vous être demandé.

pass_en

Ici, vous devez entrer votre mot de passe (le même que celui que vous utilisez pour vous connecter à votre système). Si vous ne connaissez pas votre mot de passe, alors vous avez un problème et c'est certainement du au fait que l'ordinateur que vous utilisez n'est pas le votre. Dans ce cas, vous devez trouver le possesseur de l'ordinateur et lui demander le mot de passe (ce qui n'est habituellement pas très poli sauf si vous le connaissez bien) ou bien, lui demander d'entrer le mot de passe pendant que vous regardez gentiment dans une autre direction.

Supposant que le mot de passe entré est correct, vous voyez maintenant l'ouverture de GPS devant vous. Ça peut être la première fois que vous ouvrez GPS et vous verrez donc l' 'Introduction Rapide' comme présentée ci-dessous :

splash_en

Cliquez simplement sur Fermer et, en avant !

Jetons un œil à l'interface du Gestionnaire de Paquet Synaptic.

spm1_1_en

Laissons de côté les détails de l'interface pour l'instant. Tout ce que nous voulons faire, c'est modifier la configuration des dépôts. Pour faire cela, dans le menu Configuration, cliquez sur Dépôts.

settings_en

Maintenant, nous sommes à l'endroit où nous devons faire quelques trucs. Vérifiez que toutes les options sont sélectionnées :

repositories2_en

Maintenant, fermez la fenêtre en cliquant sur le gros bouton Fermer en bas à droite.

close_en

Ensuite, vous verrez un avertissement vous disant que les dépôts ont changés :

repositorychanged_en

Cliquez sur le bouton Fermer.

En retournant dans l'interface GPS, vous devrez rafraichir les dépôts comme le suggère l'avertissement. Pour ce faire, cliquez sur le bouton Recharger :

reload_en

Vous verrez alors une fenêtre de statut qui vous montrera que les dépôts sont en train d'être mis à jour et qui vous montera la progression.

spmprogress_en