Accueil Floss Manuals francophone

Blender pour l'impression 3D

Analyser son maillage

Blender dispose de deux outils d'analyse de maillage destinés à l'impression 3D : Mesh Analysis et 3D Printing Toolbox. Ces deux fenêtres ont quelques paramètres identiques, mais la première est la plus simple à prendre en main.

Le mode de visualisation "Mesh Analysis" 

 Le panneau d'analyse de maillage est disponible en mode Édition dans les propriétés [N] avec un affichage solid.

 



Cet onglet permet d'activer différents types d'analyse du modèle en mode Édition.
N'étant pas compatible avec les modificateurs, vous devez soit désactiver vos modificateurs mais dans ce cas leur action sur le maillage ne sera prise en compte, soit les appliquer (clic sur le bouton [Apply] dans la fenêtre de chacun des modificateurs).

Il colore les faces incriminées de variations de couleurs allant de bleu à rouge selon les limites configurées.
Il dispose de 5 types d'analyse:

Overhang
permet de visualiser les faces dépassant l'angle paramétré par rapport au sol, afin de réaliser des modèles avec le moins de supports nécessaires; dans le cas du mug, les parties sortant de la forme de base, bec et anse, posent clairement problème.

Thickness
met en évidence les faces dont l'épaisseur peut poser problème. Il s'agira de paramétrer le minimum et le maximum d'épaisseur selon les besoins définis à l'impression et d'en anticiper les problèmes. Dans l'exemple, on peut voir que l'épaisseur est calculée selon l'orientation de la face. Ainsi, la face supérieure de la tasse est considérée comme épaisse au vu de toute la matière placée en dessous. En revanche, le bec, juste créé avec une arête déplacée manque réellement d'épaisseur. Il faut aussi avoir en tête que l'imprimante n'imprime pas nécessairement la totalité d'une épaisseur, par économie de matière première.

Intersect
pour visualiser les faces qui se croiseraient; notre modèle par défaut ne contient pas de croisement de faces. mais cela pourrait être fréquent pour des objets plus complexes (modèles de personnages par exemple). Le singe par défaut de Blender est constitué de croisement au niveau des yeux.

Distortion
affiche les faces non planes (un ngon* dont les vertices ne seraient pas sur le même plan); une fois encore, le bec et la base de l'anse constitue des zones de déformation à regarder avec attention au moment de l'impression. Il est important de bien noter les angles à analyser selon la résistance des matériaux utilisés et la capacité à supporter leur propre poids. Plus l'angle de déformation est élevé plus la difficulté à imprimer sera grande si la projection est volumineuse.

Sharp
affiche les angles trop aigus. Ce seront des points à vérifier à l'impression parce que le taux de précision nécessaire et la fragilité peuvent impacter le résultat.

L'add-on 3D print toolbox

Apparu dans la version 2.67 de Blender, cet add-on complète le panneau Mesh Analysis et permet d'avoir une vue plus globale de l'ensemble des problèmes. 

En cliquant sur le bouton relatif à un problème (celui qui contient le nom du test, par exemple Thickness). Le résultat d'analyse apparaît alors en bas avec le nombre de faces répondant au critère. Cliquez alors sur cette zone de résultat pour sélectionner automatiquement les faces.

 

Volume
calcule le volume de son objet.
Area
calcule la surface de son objet (utile pour les impressions céramiques où les prestataires calculent le prix par rapport à celle-ci).
Solid
indique si le maillage est "non manifold" (volume non fermé) et si les normals sont dans le bon sens, permet également de sélectionner automatiquement les vertex incriminés.
Intersections
indique si des faces se croisent.
Degenerate
met en évidence les faces qui feront une taille nulle, ce qui poserait des soucis sur certains logiciels.
Distorted
indique les faces non planes.
Thickness
indique les murs dont l'épaisseur est inférieure au paramètre saisi
Edge Sharp
montrant les angles trop aigus.
Overhang
pour les faces dont l'angle par rapport au sol est inférieur au paramètre.
Check All
pour faire une vérification sur tous les paramètres ci-dessus et peut constituer une première approche pratique pour faire une évaluation générale.
Isolated
supprime les vertex qui n'appartiennent pas à un volume et évitera d'imprimer des formes non nécessaires.
Distorted
pour supprimer les faces non planes
Scale to Volume
modifie l'échelle de l'objet afin de lui donner un volume précis
Scale to Bounds
modifie l'échelle de l'objet afin de lui donner une longueur maximum
Export Path
permet d'exporter l'objet sélectionné, les 2 boutons permettent d'appliquer l'échelle à l'export pour le premier et d'ajouter les mapping d'image dans le but des impressions en quadrichromie (Zprinter de chez Zcorp) pour le deuxième.

3D Printing Toolbox complète admirablement [Mesh Analysis] : 

  • contient plus d'options et affiche les quantités
  • travaille avec les modificateurs activés ce qui rend les corrections plus faciles, mais les résultats gagneront tout de même à être effectués sur des modificateurs appliqués
  • permet de sélectionner directement les faces
  • et aussi de fonctionner en mode filaire ce qui permet d'accéder à des éléments invisibles comme dans ce cas de l'[intersect] apparaissant à la base du mug qui n'était pas évident avec Mesh Analysis.