Accueil Floss Manuals francophone

Fablab, Hackerspace, les lieux de fabrication numérique collaboratifs

Le petit Fablab de Paris

Création : 2012

Localisation : 156 rue Oberkampf, Paris

Statut légal : Association de Loi 1901

Surface : 12m².

Financement initial : Nod-A

Partenaires : Nod-A

Fond de roulement : Matériaux

Site internet : http://lepetitfablabdeparis.fr/

Description

La création du petit fablab de Paris date de l'hiver 2012, moment où il n'y avait encore aucun fablab intra-muros à Paris, la plupart des espaces étant en banlieue (Faclab à Gennevilliers, Usinette à Vitry). Premier fablab de Paris intra-muros, regroupant dans une association une dizaine de membres dans un lieu de 12m². Il réutilise les machines et les locaux de l'entreprise nod-A pendant les temps de non-utilisation (le week-end essentiellement).

Historique

L'entreprise nod-A, qui possède les machines classiques de fabrication numérique (découpe laser, plotter de découpe vynile, imprimante 3D) pour ses activités, a proposé de mettre en accès libre sur des temps de non-utilisation ces outils.

Parmi les premiers porteurs de ce projet se trouvaient des membres de nod-A et de son réseau, des designers, des makers*, des animateurs. Les contraintes de place (salle de réunion réaménagée pour accueillir les machines), de temps (les machines sont utilisées la plupart du temps en semaine et certain week-end) ont forgé les grandes lignes du projet LPFP, ouverture le week-end, programmation de temps de travail à l'avance sur des projets ciblés, répartition de créneaux d'ouverture pour communiquer sur les makerspaces auprès du grand public, étudier et tester des méthodes de documentation.

Les premières ouvertures au public datent de février 2013, pour pouvoir tester les attentes des visiteurs et adapter notre fonctionnement.

La première équipe étant essentiellement constituée d'étudiants et de travailleurs indépendants, les ouvertures étaient plus ou moins régulières et préparées.

En mai 2013, en parallèle de la Ouishare fest, Le petit Fablab de Paris a organisé un fabjam d'une journée avec la participation d'une dizaine de Fablab nationaux (Faclab, Fabshop, La Fabrique d'objets libres, Artilect...) et internationaux (FabLab Lodz (Pologne), Woelab (Togo), Bitraf (Norvège), première vraie collaboration avec le réseau fablab).

À partir de cette date, un permanent stagiaire a rejoint l'équipe. Par conséquent, les ouvertures sont devenues hebdomadaires et une réunion publique d'appel à projets lancé à la mi-juin. Une programmation sur plusieurs semaines a permis la venue régulière de nouveaux membres.

La plupart des fondateurs n'étant plus disponibles à l'été 2013, le noyau dur s'est renouvelé avec ces nouveaux membres. La réponse à l'appel à projets du ministère du redressement productif a été l'occasion de fixer et de structurer l'équipe, le fonctionnement et le modèle économique. Ainsi, les statuts de l'association ont été déposés en septembre 2013.

Objectifs:

Les objectifs de ce fablab est d'aider des projets à se concrétiser, que ce soit des projets personnels qui peuvent permettre un à un micro-entrepreneur à créer son entreprise ou des projets collaboratifs favorisant l'expérimentation et l'apprentissage.

Les projets réalisés ou en cours au moment de la rédaction de ce livre, vont d'un dispositif de surveillance d'une plante d'appartement à l'élaboration de partenariat avec la Croix-Rouge sur des sujets d'animations sociales ou de réponse à l'urgence en passant par la créations de figurines pour jeux en tour-par-tour et la fabrication d'outils pédagogiques (cartes en relief et interactives) pour déficients visuels.

Fonctionnement:

Les projets collaboratifs, en open source et documentés sont privilégiés. Ils peuvent aussi à terme être regroupés dans un catalogue d'objets vendus fini (ou en kit), ou devenir une thématique d'atelier (comme les ateliers de fabrications d'imprimantes 3D).

Les autres sujets dont les auteurs ne souhaitent pas partager les fichiers ou contenus font l'objet d'une prestation.

 

Compte-tenue de la jeunesse de la structure, les créneaux d'ouvertures sont principalement le week-end, la tranche horaire de 14h à 17h est réservée aux projets collaboratif et sont réservés à la l'avance par les fabmanagers et les porteurs de projets. La fin d'après-midi, de 17h à 19h est, elle, dédiée à l'ouverture au public pour qu'ils découvrent les outils numériques et le principe des fablabs en général ainsi que notre vision de cet univers, nos valeurs et notre fonctionnement.

Le matin est réservé aux formations et prestations qui sont prévues à l'avance par contact direct avec le CA et les fabmanagers (pour l'instant ce sont les même membres qui ont les deux rôles mais la situation est amené à évoluer avec l'adhésion de nouveaux membres).

 Les projets collaboratifs sont hébergés par défaut pour un cycle d'un trimestre, chaque début/fin de trimestre donne lieu à une réunion "Oyé-Oyé!" qui est l'occasion à tout public de venir présenter un projet ou découvrir les autres idées. C'est à cette occasion que se constitue les noyaux d'équipes qui peuvent muter par la suite. Au cours de ces réunions on fait aussi un point sur les projets finissants pour savoir si ils sont finis, si ils doivent ou peuvent continuer. Un concept peut aussi à cette occasion être repris par une nouvelle équipe ou être revu sous un autre angle.

Les personnes s'intégrant ainsi à une équipe deviennent membres et doivent régler une cotisation, qui peut être au trimestre (un cycle) ou à l'année.

 

Les fonds de l'association se basent sur les adhésions (annuels ou par cycle), les prestations (fabrication, aide au prototypage ou intervention à l'extérieur type "Fête des sciences") et la participation libre pour les stagiaires qui assistent à nos formations.

 Futur

L'évolution du lab passe par l'augmentation de créneaux d'ouverture aux soirées pour faciliter l'accès aux outils et moyens du lab au plus grand nombre. L'ouverture et le développement de partenariat avec des acteurs associatifs (Petits Débrouillards, Croix-Rouge,...). Tout cela passe par l'acquisition de nouveaux outils, la mise au point de nos processus internes, l'intégration et la formation de nouveaux membres.