Accueil Floss Manuals francophone

Puredata

Programmation graphique

La programmation graphique permet d'organiser des applications avec des icônes reliées entre elles par des cordes sans faire appel à des lignes de texte, contrairement aux environnements de programmation traditionnels que sont par exemple le C ou le Pascal.

Programmation textuelle

Les programmes informatiques sont le plus souvent écrits sous forme de texte. Ils sont enregistrés dans des fichiers que vous devez ensuite compiler pour rendre le programme exécutable. Il s'agit de « programmation textuelle ».

<CsoundSynthesizer>;
<CsOptions>
csound -W -d -o tone.wav
</CsOptions>
<CsInstruments>
sr     = 44100           ; Sample rate.
kr     = 4410            ; Control signal rate.
ksmps  = 10              ; Samples pr. control signal.
nchnls = 1               ; Number of output channels.

instr 1
a1     oscil p4, p5, 1   ; Simple oscillator.
           out a1            ; Output.
    endin
</CsInstruments>
<CsScore>
    f1 0 8192 10 1           ; Table containing a sine wave.
    i1 0 1 20000 1000        ; Play one second of one kHz tone.
    e
</CsScore>

</CsoundSynthesizer>

Ci-dessus, un exemple de programme texte : http://fr.wikipedia.org/wiki/Csound

Maîtriser les concepts et les langages de ces logiciels demande un certain temps d'étude et de pratique. Pour ces raisons, aux yeux des non-programmeurs, ces méthodes d'écriture et de compilation paraissent souvent peu intuitives.

Programmation graphique

Pure Data propose un environnement de programmation graphique. Au lieu d'écrire des lignes de texte, vous ajoutez et liez des éléments graphiques : les « boîtes ». Celles-ci sont la représentation graphique de fonctions qui, quant à elles, sont écrites sous forme de texte et compilées. L'action de ces boîtes est transparente pour l'utilisateur, il n'a pas à se soucier des codages induits. Manipuler ces objets à la souris et les déplacer dans l'espace de la page demeure plus accessible et ludique que d'écrire des pages de code. En outre, l'aisance d'exécution de Pure Data et la souplesse de son interface permettent à chacun de s'initier à l'univers de la programmation.

PureData_ExempleProgrammationGraphique.png

Patch

Un programme dans Pure Data s'appelle un « patch » c'est-à-dire un ensemble de boîtes connectées par des fils. Ce terme vient des synthétiseurs modulaires. Les câbles audio y relient des modules sonores et créent un patch. Ce terme fut aussi utilisé pour désigner un programme à l'époque des premiers gros ordinateurs comme l'ENIAC.

399px_Sound_Laboratory_1.jpg