Accueil Floss Manuals francophone

Puredata

Mon premier patch

Comment construire un premier patch de synthèse sonore aléatoire ?

Nous allons à présent décrire pas à pas la construction d'un patch qui permettra d'émettre un son dont nous pourrons moduler le tempo avec un métronome et modifier la fréquence de façon aléatoire.

  1. Lancez Pure Data.
  2. Vérifiez que l'audio fonctionne bien : allez dans le menu "Media" de l'interface principale puis cliquez sur "Test audio and MIDI".
  3. Un patch s'ouvre. Cliquez sous "TEST TONES" dans la case la plus haute du rectangle de gauche, à côté de "80". Vous devriez alors entendre un son continu. Si ce n'est pas le cas, référez-vous à la partie « Configuration de l'audio et du MIDI » de ce manuel.
  4. N'oubliez pas de monter le volume dans la console audio de votre système d'exploitation.
  5. Vérifiez que le bouton "Compute Audio" est bien coché, faute de quoi Pure Data ne produira pas de son.

Attention : Si vous êtes passés par l'étape "Test audio and MIDI", le bouton "Compute Audio" est normalement coché de façon automatique.

Capture_Pd_extended.png

6. Pour créer un nouvel espace de travail (ou patch), allez dans le menu de l'interface dans "File" et cliquez sur "New". Un espace vierge s'ouvre alors, comme le montre l'exemple ci-dessous.

Capture_Untitled_1_____home_benjamin.png

7. Pour y placer un premier objet, allez dans le menu principal de l'interface, puis dans "Put" et sélectionnez "Object". Un rectangle pointillé bleu apparaît sur l'espace de travail, cliquez une fois sur cet espace avec la souris pour déposer l'objet à l'endroit voulu. Tapez ensuite dans cette boîte "Object " : "metro 250" (metro-espace-250) puis cliquez une fois à l'extérieur de l'objet dans l'espace de travail blanc pour valider.

Si tout va bien, les pointillés bleus du rectangle disparaissent pour laisser place à un rectangle noir.

En cas de problème, les pointillés deviennent rouges. Cela signifie que Pure Data n'a pas réussi à interpréter ce qui a été tapé dans l'objet : il doit y avoir une erreur de syntaxe. Réessayez à partir du début de ce point 7.

metro250.png

Cette boîte de l'objet [metro 250] a pour fonction d'envoyer une impulsion toutes les 250 millisecondes. Pour actionner le métronome, il faut l'allumer.

8. Aller dans le menu "Put" puis sélectionnez "Toggle". Placez le petit carré qui apparaît au-dessus de l'objet [metro 250] en cliquant une fois dans l'espace de travail à l'endroit voulu.

patchtoogle.png

Cet interrupteur (toggle) va nous permettre d'allumer et d'éteindre le métronome : il faut donc les relier. Vous aurez certainement remarqué que la boîte interrupteur et la boîte de l'objet [metro 250] comportent de minuscules rectangles à leurs angles : ces mini-rectangles sont pleins pour l'interrupteur et vides pour le métronome. Il s'agit d'entrées (inlets) et de sorties (outlets) qui se relient en allant du haut vers le bas.

Placez la souris sur le petit rectangle noir en bas de l'interrupteur. Quand le curseur de la souris y est bien placé, il change d'aspect et fait apparaître un petit cercle au contour noir et épais (parfois barré sur certaines versions). Ce cercle indique que l'on va pouvoir tirer un fil. Sans bouger le curseur, faites un clic gauche sur ce petit rectangle noir, maintenez le clic jusqu'à rejoindre le rectangle évidé au sommet gauche de l'objet [metro 250] : vous devez voir un fil noir sortir de l'interrupteur. Lâchez le clic quand le curseur de la souris se transforme à nouveau en cercle au-dessus de l'objet [metro 250]. Un fil relie alors les deux boîtes.

patchfil.png

9. Enregistrez votre patch. Allez dans le menu "File", puis sélectionnez "Save As". Choisissez un emplacement et un nom de fichier. L'extension par défaut du fichier enregistré est ".pd", qui est ajoutée automatiquement.

10. Reconstituez maintenant le patch ci-dessous. Il faudra notamment utiliser la glissière (Hslider) et la boîte nombre (Number) et créer des objets audio dont le nom se termine par le signe "tilde": "~" ("Alt Gr + 2" sur PC et "Alt + n" sur Mac OS X pour les claviers français).

PatchPremierExemple.png

Lien vers le patch : http://gitorious.org/flossmanuals-fr/pure-data/blobs/raw/master/patchs/Prise_en_main/PremierExemple.pd

11. Pour tester ce patch, passez du mode "Edition" dans lequel nous nous trouvions (qui permet d'ajouter des boîtes et les relier par des fils) au mode "Action". Le curseur de la souris change alors d'aspect. En mode "Edition", il est représenté par une petite main ; en mode "Exécution", il redevient la flèche habituelle de la souris (voir chapitre "L'interface utilisateur).

Cliquer sur l'interrupteur tout en haut du patch.

Les enceintes de l'ordinateur doivent émettre un son.

Note: Pensez à vérifier de nouveau que "Compute Audio" est coché dans l'interface principale de Pure Data. 

Vous pouvez ainsi vous exercer à changer les valeurs des boîtes « nombre ». Pour modifier les valeurs, cliquez dans la boîte en maintenant le clic et faites monter la souris verticalement, vers le haut ou vers le bas. Faites aussi glisser le curseur de la glissière pour voir quels changements ces actions provoquent.

Comment ça marche ?

L'interrupteur permet d'enclencher le métronome, qui envoie une impulsion toutes les 250 millisecondes à l'objet [random]. À chaque impulsion, le [random] va sortir un nombre aléatoire entre 0 et 999 (car il offre 1000 possibilités). À ce nombre aléatoire, on ajoute la valeur 20 pour être sûr que le son produit sera dans le domaine de l'audible. La valeur résultante entre dans l'objet [osc~] qui va générer une onde sinusoïdale à la fréquence correspondante (l'oreille humaine entend normalement des sons compris dans une plage de fréquence de 20 Hz à 20 000 Hz).

À chaque impulsion du métronome, le nombre aléatoire tiré change, ce qui modifie aussi le son synthétisé.

En modifiant les deux boîtes « nombre » en haut du patch, la valeur par défaut indiquée à l'intérieur de l'objet (le "250" du [metro 250]) est modifiée par celle choisie à l'aide de la souris. Ces valeurs seront modifiées tant que le patch est ouvert, la valeur par défaut n'étant active qu'à l'ouverture du patch.

Notez que la boîte "nombre" en bas du patch ne peut être modifiée par la souris : des données lui sont en effet envoyées toutes les 250 millisecondes.

Attention : générer un son en dessous de 20 Hertz peut endommager vos enceintes, voire vos oreilles.