Accueil Floss Manuals francophone

Puredata

Pd-extended vs Pd-vanilla

Pure Data se décline en deux saveurs, deux versions : Pure Data vanilla et Pure Data Extended. Vous serez amené à utiliser l'une ou l'autre en fonction de vos besoins et de votre expérience. 

Pd-vanilla

La version de base de Pure Data développée par Miller Puckette s'appelle pd-vanilla (Pure Data vanilla). Elle permet de manipuler de l'audio et du MIDI. Vous trouverez sur le site officiel (www.puredata.info), les versions les plus récentes au téléchargement.

Comme on peut le constater sur cette copie d'écran, Pd-vanilla est disponible sur plusieurs systèmes d'exploitation (GNU/Linux, Mac OS X et Microsoft Windows) :

pd_vanilla_2

Pd-extended

La version Pd-extended (Pure Data Extended) regroupe Pd-vanilla et de nombreuses librairies créées par une communauté de développeurs. Ces librairies étendent les fonctions de Pd-vanilla pour pouvoir, par exemple, traiter de la vidéo, communiquer avec des périphériques USB et FIREWIRE ou réaliser des opérations complexes en une seule fois, etc. Les versions récentes de Pure Data Extended se téléchargent également depuis le site officiel du projet.

Pure Data Extended est souvent représenté par le logo de Pure Data connecté à un bouton.

logo_pd_extended

Tout comme Pd-vanilla, Pd-extended est disponible sur plusieurs systèmes d'exploitation :

Capture_Pure_DataMozilla_Firefox.png

Quelle saveur privilégier ?

Il est recommandé aux utilisateurs qui débutent avec Pure Data d'installer Pd-extended. Cette version demeure la plus conviviale pour un débutant tout en offrant un maximum de possibilités (pour un même plaisir). Mais de nombreux utilisateurs plus expérimentés choisissent Pd-vanilla pour la simplicité de son noyau, qui requiert peu de dépendances. Cette option implique cependant d'installer soi-même les extensions nécessaires à ses besoins.

Systèmes d'exploitation

Pd-vanilla comme Pd-extended existent pour les trois principaux systèmes d'exploitation : GNU/Linux, Mac OS X et Microsoft Windows. Récemment portées vers les plates-formes iOS, Android et Maemo, ces applications se déclinent aussi sur le Web via le projet WebPd.

Les développeurs Pure Data privilégient le système GNU/Linux mais exportent souvent leurs travaux pour les autres systèmes d'exploitation, parfois en y ajoutant des optimisations spécifiques à chaque environnement. À noter aussi que certains objets n'existent que sur une des plates-formes, tandis que d'autres reposent sur les librairies de votre système d'exploitation. Par exemple, nous pouvons citer des optimisations de la librairie graphique GEM pour Mac OS X, l'objet [pix_video] de GEM décliné en [pix_videoDS] pour Windows, la défunte librairie vidéo Framestein pour Windows, etc.

Quelle que soit votre plateforme, Pure Data préservera sa convivialité et vous constaterez de meilleures performances si votre système est bien en ordre.